Jargon Libre

De Paris Kiwi
Warning construction blue.png Cette page est un brouillon en cours de rédaction.

Présentation

Le Jargon Libre est une bibliothèque de consultation sous forme associative, où l’on peut consulter des livres et des archives sur l’histoire des luttes et des mouvements révolutionnaires.

Fonctionnement

Les livres ne sont pas en vente, uniquement en consultation sur place.

Le Jargon Libre a rouvert ses portes à Ménilmontant dans un local du XXème arrondissement de Paris, pour mettre en consultation archives et livres sur le mouvement ouvrier, le mouvement révolutionnaire, l’anarchie, le marxisme, le surréalisme, les situationnistes, l’éducation, le féminisme, les luttes, la prison etc.

Aider le Jargon

Le but n’étant pas commercial, mais un loyer restant à payer, le Jargon Libre lance un appel à tous ceux qui pensent le projet utile! Voici donc le Rib du compte de l’association pour ceux qui souhaiteraient faire un versement automatique de 10 euros (minimum) par mois de leur compte à celui du Jargon:

Association Jargon Libre - Société Générale, 264, rue de Pyrénées, 75020 Paris - Rib : 30003 03434 000507400500 53

Le Jargon Libre ne vit sans aucune subvention.

Historique

Cette librairie libertaire créée en 1974 a été contrainte de cesser ses activités en 1984, la libraire ayant été embastillée pour activités subversives (Action Directe). Absente, elle n’a pu négocier la passation du bail. La librairie fut perdue, personne n’ayant assuré la relève militante et financière. En 1990, le Jargon Libre devient une association, en Avignon, et publie Front, revue de prisonniers révolutionnaires emprisonnés. En 1995, la librairie associative s’installe boulevard Voltaire à Paris, plus tard à Montreuil, puis à Vincennes. Transformée en bibliothèque, elle trouve refuge « aux Condensateurs » dans les locaux de l’Insomniaque, et enfin dans le local de Tiqqun, rue St Ambroise. Elle remballe ses livres très peu de temps avant l’arrestation des camarades, le local changeant de destination. Armand Gatti leur a offert un refuge, mais le lieu sombre, humide, au fond du théâtre ne permet pas la « permanence » et la fréquentation d’une bibliothèque. Les livres y ont dormi plus d’un an dans des cartons avant de réouvrir ses portes `Ménilmontant.

Où? Quand?

32 rue Henri Chevreau, Paris 20e. Du Lundi au samedi de 15 à 20h. Métro : Ménilmontant ou Jourdain

Contact

Liens

Références